CeciMac.net

Logo CecimacWebmestre Anne Robertson


Accueil  Préférences Système  Téléchargements  Basse vision  Braille  Sites dans d'autres langues  Débutants  Témoignages  Contactez‑nous  Formation

Nos astuces pour mieux bénéficier de votre Mac

Ajouter raccourci perso  Copier/Coller/Couper/Déplacer  Faire installation propre  Instantanés  Mail  MoveMouse  Partitionner  Permissions  Raccourcis Mac  Réinitialiser le PRAM  Sélectionner du texte  Paramétrer vos Préférences Système

Réparer les permissions de Mac OS X

Le système d'exploitation Mac OS X est exceptionnellement stable. Il doit cet avantage en partie au système d'autorisation d'accès qui précise pour tous les fichiers et tous les dossiers dans le système, quelle catégorie d'agent a le droit d'effectuer quelle action sur l'entité en question : lire, écrire ou exécuter. Ces autorisations sont connues par le terme "permissions".
Bien sûr, comme tout système, de temps en temps il faut faire un peu de ménage. Parfois, suite a une erreur dans un programme, ou un problème de réseau, une panne secteur, etc., les permissions portent des mauvaises valeurs. Et donc, une des tâches ménagères auxquelles il faut penser est la réparation des permissions. Cette opération est à effectuer après une mise à jour ou l'installation d'un logiciel, de temps en temps (nous conseillons une fois par semaine), et en cas de comportement anormal ou inexplicable !

Passons à la tâche :

  1. Dans le Finder, appuyez sur Commande-Maj-U pour ouvrir le dossier Utilitaires.
  2. Cherchez Utilitaire de Disque. Ouvrez cette application avec Commande-O.
  3. Dans le tableau Disque Sélectionné, choisissez la partition qui contient le système, puis sélectionnez l'onglet S.O.S.
  4. Puis naviguez via VO-Flèche basse jusqu'au bouton Réparer les permissions et actionnez-le avec VO-Espace.

L'opération peut prendre de une à 20 minutes en moyenne. Vous pouvez en suivre la progression un peu plus bas dans la fenêtre.

Astuces


Réinitialiser le PRAM d'un Mac

Une opération à tenter quand le comportement de votre Mac n'est pas tout à fait comme vous auriez prévu est de faire une réinitialisation du PRAM (prononcé Pé Rame, par ailleurs).

C'est quoi le PRAM ?
C'est une partie spéciale de la mémoire vive de votre Mac, dont le contenu est protégé par une batterie spéciale (sur les modèles de bureau). L'acronyme représente Parameter Random Access Memory (Mémoire Vive de Paramètres), et cette zone stocke beaucoup de réglages, notamment l'horloge temps réel et les réglages comme le volume sonore, luminosité de l'écran, etc.

Pour le réinitialiser, éteignez votre Mac, et puis enfoncez les quatre touches Cmd-Option-p-r. Appuyez une fois sur le bouton Marche-Arrêt, et gardez les quatre touches enfoncées jusqu'à ce que vous entendiez la sonnerie de démarrage quatre fois. Il y a une intervalle d'au moins 5 secondes entre chacune. Puis relâchez les touches et laissez démarrer normalement le Mac. C'est une bonne idée de procéder à une réparation de permissions par la suite.
Nota : L'idée qu'il faut se servir de son nez pour activer le bouton Marche/Arrêt est sans fondation. Sauf sur les iMac !

Astuces


Ajout d'un raccourci personnalisé

Dans les Services de Mac OS X, il existe grand nombre de commandes pour rendre la vie plus facile. Souvent ces commandes sont désactivées ou manquent de raccourcis clavier.

Pour activer une commande, allez dans Préférences Système, panneau Clavier, et puis sélectionnez l'onglet Raccourcis. Naviguez à droite au premier tableau et sélectionnez la Catégorie, notamment Services. Ensuite, trouvez la commande désirée dans le deuxième tableau. Certaines catégories de celui-ci sont organisées par entêtes, pour regrouper des commandes apparentées. Si la commande voulue n'est pas active, naviguez à la colonne 1 et cochez la case. Nota : le fait de cocher la case fait arrêter l'interaction !

Pour créer un raccourci, interagissez avec la deuxième colonne, naviguez à droite au bouton Ajouter un raccourci, et cliquez avec VO-Barre d'espace. À ce moment-là, on peut taper la commande qu'on veut. Par exemple, pour la commande Ajouter à iTunes comme piste de texte lu (Catégorie Services, entête Texte), nous conseillons Cmd-Ctrl-i.
Pour utiliser la commande dans notre exemple, il suffit de sélectionner du texte n'importe où et de taper le raccourci choisi, ou alors de faire VO-Maj-m et de descendre jusqu'à Services ; la commande se trouve dans le sous-menu.

Évidemment, il faut faire très attention à ne pas dupliquer un raccourci existant, que vous avez déjà personnalisé. Malheureusement, dans ce cas il n'y a pas d'avertissement. Pire encore, si vous dupliquez le raccourci d'une commande Mac OS X, aucune alerte n'est donnée, et la commande personnalisée prend le dessus !

Pour modifier un raccourci personnalisé existant, naviguez à la commande désirée, interagissez avec la colonne 2, naviguez à droite pour trouver le raccourci, et tapez le nouveau raccourci.

Ajout d'un raccourci d'application

La méthode de gérer les raccourcis pour les applications spécifiques est un peu différent. En voici un guide pas par pas.

Dans le premier tableau, sélectionnez la Catégorie Raccourcis de l'application. Naviguez à droite, au-delà du tableau des raccourcis existants, jusqu'au bouton Ajouter, et cliquez-le. Vous vous retrouverez dans une boîte de dialogue. Naviguez à droite pour trouver le bouton de menu local, Applications.

Par défaut, ce bouton affiche Toutes les applications. C'est excellent pour ajouter une commande universelle qui manque… notamment, le choix Justifier n'a pas de raccourci dans plusieurs traitements de texte, et nous conseillons Cmd-Opt-= pour celui-ci.
Pour sélectionner une application spécifique, cliquez sur le bouton de menu local et choisissez le nom de l'application dans la liste qui déroule, ou bien sûr, tapez deux ou trois lettres de son nom. Une fois trouvé le nom, appuyez sur Retour.
Nota : Si vous voulez ajouter un raccourci personnalisé pour une application qui en est déjà dotée, sélectionnez son nom dans le deuxième tableau avant de cliquer sur le bouton Ajouter. Ainsi, il sera déjà sélectionné dans le bouton de menu local.

Une fois l'application sélectionnée (ou Toutes, bien sûr !), naviguez à droite au champ de texte Titre du menu, et puis tapez le nom de la commande. Notez qu'il faut taper exactement sans fautes, y compris les majuscules et les accents, car Mac OS X fait le rapprochement avec les commandes de menu des applications afin de leur attribuer les raccourcis.
Astuce de plus : avant d'ajouter un raccourci, allez au menu dans l'application et trouvez la commande, et puis faites VO-Maj-c. VoiceOver va mettre le nom de la commande dans le Presse-papiers, et vous n'aurez qu'à coller celui-ci dans le champ Titre du menu et enlever éventuellement des caractères superflus, comme " estompé ". Ainsi l'orthographe sera parfaite.

Naviguez à droite à la zone de texte Raccourci clavier, et tapez le raccourci exactement comme vous le désirez. Puis naviguez encore à droite au bouton Ajouter et cliquez dessus. La boîte de dialogue se referme et vous serez de nouveau sur le bouton Ajouter.
Si vous avez d'autres commandes à personnaliser, cliquez de nouveau sur le bouton Ajouter. Le bouton de menu local Applications énoncera le même nom qu'avant.
Pour vérifier les raccourcis personnalisés, vous pouvez aller dans le deuxième tableau et le parcourir comme ci-dessus. La façon de changer les raccourcis est exactement pareil.

Astuces


Comment copier, couper, coller et déplacer sous Mac OS X

Les raccourcis standards pour ces fonctions sur des portions de texte sont les suivants :

Ces commandes peuvent s'effectuer partout dans le Mac—mais uniquement sur des portions de texte, que ce soit un seul caractère, ou un livre entier ! Toutefois, leur fonctionnement est un peut différent quand il s'agit des entités comme des fichiers ou des dossiers. Les raccourcis Cmd-c et Cmd-v permettent de copier et coller un dossier ou un fichier, mais Cmd-x n'a pas d'effet. Pourquoi? Dès le début du Mac, on a prévu le cas où ayant coupé un dossier vers le Presse-papiers, il y a une panne de courant, et le dossier est perdu définitivement. On pourrait même par inadvertance refaire Cmd-c, et le dossier qui contient tout le texte de votre autobiographie est remplacé par le caractère 'q', que vous venez de sélectionner par hasard ! Donc, pour atteindre le même but, la séquence serait :

Ainsi, s'il y a un problème, rien n'est perdu… le fichier ou dossier concerné n'est jamais supprimé ; seulement le pointeur vers celui-ci est modifié par l'action Déplacer.

Astuces


Les instantanés

Pour beaucoup d'applications, des raccourcis numériques sont disponibles : Cmd-1, Cmd-2 etc. Bien sûr, avec un clavier français, pour générer les chiffres il faut la touche Maj en même temps. Mais les raccourcis standards pour les captures d'écran sont Cmd-Maj-3 et Cmd-Maj-4 !
Cette astuce a été modifiée pour Mac OS X 10.10 Yosemite.
Voici la séquence pour rectifier à cette situation :


A ce moment, on peut quitter Préférences Système.
Nous proposons ces raccourcis car ils sont les mêmes que les raccourcis standards, à part l'utilisation de la touche Maj et les touches F3 et F4 au lieu de 3 et 4, et donc sont faciles à retenir.

Maintenant, pour sélectionner un format d'affichage dans le Finder, on peut faire Cmd-& pour Icônes, Cmd-é pour Liste, Cmd-guillemet pour Colonnes, et Cmd-apostrophe pour CoverFlow. Pour sélectionner un signet dans la Barre des signets ou les Favoris de Safari, on peut utiliser Cmd-1 à Cmd-9 pour les neuf signets depuis l'extrémité gauche de la Barre. Pour accéder aux onglets divers dans l'Utilitaire VoiceOver, on peut taper Cmd-1 pour Général, Cmd-3 pour Parole, jusqu'à Cmd-0 pour Activités ! Dans iTunes, les touches numériques en minuscule (sans touche Maj, donc Cmd-&, Cmd-é, Cmd-guillemet, etc.) donnent accès direct aux différentes catégories de la bibliothèque. Ça vaut le coup d'explorer les différentes options de raccourcis numériques dans chaque application que vous utilisez habituellement, car parfois ils sont avec Maj, et parfois sans.
Et, bien sûr, pour prendre une capture d'écran, on n'a plus de conflit.

Astuce supplémentaire :
Pour faire une capture de la fenêtre active, appuyez d'abord sur Cmd-F4, et puis sur la Barre d'espace. Finalement, cliquer sur Trackpad ou souris.

Astuces


Les raccourcis rusés

En plus du grand nombre de raccourcis de navigation fournis par VoiceOver, il y en qui sont configurés par défaut dans Mac OS X.
En voici une liste non-exhaustive :

Tous ces raccourcis peuvent se modifier dans Préférences Système, panneau Clavier, onglet Raccourcis clavier, catégorie Saisie de texte.

Astuce sur les fenêtres d'une application :
En gardant enfoncée la touche Cmd, chaque appui sur la touche accent grave amène la prochaine fenêtre au devant. En ajoutant la touche Maj, la rotation change de sens.

Astuce sur les différentes applications actives :
En gardant enfoncée la touche Cmd, chaque appui sur la touche Tab change d'application active, et VoiceOver en annonce le nom. Dès qu'on relâche la touche Cmd, la dernière application annoncée prend la main. Toujours la touche Cmd enfoncée, si l'on tape la lettre H après avoir entendu un nom d'appli, celle-ci est masquée. Si l'on tape la lettre Q, l'appli se termine. Encore, en ajoutant la touche Maj, la rotation change de sens.

Astuces


Mail—quelques indications pour rendre plus facile l'utilisation de cette application essentielle

Bien que l'application Mail soit déjà présente lors de l'installation, et que ce soit assez facile de paramétrer des comptes, il y a deux ou trois astuces qui en simplifient l'exploitation.

Choisir l'affichage " classique ".

Nous conseillons cet affichage car il rend moins complexe la fenêtre de visualisation et facilite la lecture des messages individuels, ainsi que la navigation entre boîtes aux lettres.
Comment faire ?
  1. Ouvrir les Préférences de Mail ; le raccourci, comme dans toute application, est Cmd-virgule.
  2. Cliquer à l'aide de VO-espace sur le bouton Présentation.
  3. Arrêter d'interagir avec la Barre d'outils et naviguer à droite.
  4. Cocher la case Utiliser la présentation classique.

Se protéger contre les " spammeurs ".

Pendant qu'on y est, la première protection contre les spammeurs se trouve justement dans ce même panneau Présentation ! C'est la case à cocher Charger le contenu distant des messages. Nous décochons systématiquement cette case, car pour charger un contenu distant, Mail s'occupe d'aller à une adresse Internet précisée dans le message et chercher l'image ou autre ressource qui s'y trouve. De manière inévitable, Mail informe le serveur distant, donc, que l'adresse courriel est bien valide, et lui communique votre adresse IP et d'autres détails. Une adresse validée vaut entre 10 et 100 fois plus chère qu'une adresse générée au hasard ! Ce qui plus est, les spammeurs les plus rusés mettent ce qu'on appelle un " pixel espion " de couleur blanc, qui ne mesure qu'un pixel par un pixel, et qui passe donc inaperçu. Bien sûr, ce pixel espion récolte les mêmes informations qu'un contenu " honnête ".

Ce panneau permet bien d'autres réglages pour adapter la lecture de messages à vos goûts, p. ex. Utiliser des adresses intelligentes, qui permet de voir (et de taper) " Ma biche " ou " Pierre Dupont " plutôt que " marie_ange_martin_250272@hotmail.com " ou " pierre_dupont_bordeaux@orange.fr ". On peut désactiver cette option si l'on veut voir l'adresse exact d'un correspondant.

Deuxième niveau de protection " anti-spam ".

Cette protection demande un certain degré de dextérité, car il faut manipuler le Trackpad.
Par défaut dans la fenêtre de visualisation, il y a une zone de défilement d'aperçu. Cette zone affiche une partie du message sélectionné dans le Tableau, mais également marque le message comme lu, ce qui pourrait gêner si vous avez la bonne habitude de lire et réagir aux messages professionnels avant les messages de la famille, les blagues ou les pubs. De surcroît, si vous n'avez pas suivi l'astuce précédent sur le contenu distant, votre adresse sera signalée comme " confirmée ". Nous conseillons de supprimer cette zone.

  1. Pour commencer, s'il le faut, fermer la fenêtre des Préférences de Mail via Cmd-w.
  2. Le cas échéant, désactiver le Commandeur Trackpad et la Navigation Rapide.
  3. Dans la fenêtre de visualisation, naviguer au tableau des messages et puis vers le bas, pour entendre " Horizontal diviseur ". Naviguer à droite, éventuellement deux fois si le panneau " Activité de Mail " est affiché. Si VoiceOver dit " Contenu du message, zone de défilement " ou " Aucun message sélectionné ", vous avez la zone de défilement d'aperçu affichée.
  4. Revenir sur le " Horizontal diviseur ".
  5. Ramener la souris par VO-Cmd-F5.
  6. Avec un doigt, appuyer fermement sur le Trackpad en prenant soin d'éviter de déplacer le doigt, et garder cet appui.
  7. Avec un autre doigt, faire un défilement vers le bas sur le Trackpad. C'est souvent nécessaire d'en faire deux ou trois.
  8. Lâcher l'appui du premier doigt, et essayer de naviguer vers la droite ou le bas. Si vous n'entendez que le " bip " de fin de fenêtre, vous avez réussi. Sinon, il faut revenir sur le diviseur et répéter le processus.

Réglages divers.

Astuces de " Nétiquette ".

Astuces


MoveMouse—comment déplacer le curseur de la souris de manière précise

Bien sûr, pour déplacer le curseur de la souris, nous disposons déjà des fonctionnalités offertes par les Touches de Souris (voir le panneau Accessibilité de Préférences Système). Mais ce petit utilitaire a été développé pour effectuer des déplacements précis de 2,54 mm (une dixième de pouce) sur l'écran, quel que soit la taille ou la résolution de celui-ci, qu'il soit sur un MacBook Air 11 pouces, ou un Apple Cinema Display de 30 pouces. Il se manifeste comme quatre Services.

Installation des services MoveMouse

  1. Cliquez sur ce lien : Télécharger MoveMouse. Le téléchargement commencera tout de suite.
  2. Dans le dossier Téléchargements, vous trouverez MoveMouseDistribution_1.1.zip. Ouvrez-le avec Cmd-o.
  3. Le dossier qui apparaît s’appelle MoveMouseDistribution. Dans le dossier, vous trouverez deux éléments : le dossier FourWorkflows et le fichier MoveMouse.
  4. Copier le fichier MoveMouse, qui est un fichier exécutable Unix, dans votre dossier Applications.
  5. Ensuite, il faut ouvrir le dossier FourWorkflows et copier les quatre fichiers sur le Presse-papiers.
  6. À l'aide de VoiceOver (et non seulement les touches flèches) passer au menu Aller et descendre jusqu’à Bibliothèque, puis appuyer sur Retour.
  7. Dans le dossier Bibliothèque, taper “se” pour trouver le dossier Services et l'ouvrir. Coller les quatre fichiers dedans.
  8. Fermer la fenêtre et ouvrir les Préférences Système. Aller au panneau Clavier et sélectionner Raccourcis.
  9. Dans le premier tableau, sélectionner Services.
  10. Dans le deuxième tableau, faire Option-Flèche basse pour arriver en bas du tableau où se trouveront les quatre services MoveMouse.
  11. Attribuer les raccourcis suivants :
    • MoveMouseDown — Cmd-Ctrl-Maj-Flèche vers le bas
    • MoveMouseLeft — Cmd-Ctrl-Maj-Flèche vers la gauche
    • MoveMouseRight — Cmd-Ctrl-Maj-Flèche vers la droite
    • MoveMouseUp — Cmd-Ctrl-Maj-Flèche vers le haut
    Vérifier que les cases à cocher sont bien cochées.
  12. Les services MoveMouse sont désormais disponibles partout.

Petite mise en garde : il y a une certaine latence dans ces commandes, donc il vaut mieux toujours écouter que le Mac répète le nom de la fonction avant d'appuyer une seconde fois sur un raccourci. Sans un peu de patience, les commandes cessent d'avoir de l'effet, et la seule façon de les réactiver est de quitter la session en cours (raccourci Cmd-Maj-q) et se reconnecter de nouveau !

Astuces


KeyBindings—comment sélectionner du texte à travers un saut de page

Un problème courant est de pouvoir sélectionner du texte qui commence sur une page et se termine sur une autre. Bien sûr, on peut effectuer cette tâche en tapant Cmd-a, et puis après l'avoir collé ailleurs, effacer le texte qu'on ne veut pas, ou bien en deux (trois, quatre) coups, mais voici une méthode pour effectuer cette tâche d'un coup :

Installation de KeyBindings

  1. Cliquez sur ce lien : Télécharger KeyBindings. Le téléchargement commencera tout de suite.
  2. Dans le dossier Téléchargements, vous trouverez KeyBindings.zip. Ouvrez-le avec Cmd-o, ce qui décompresse le dossier.
  3. Une fois décompressé, collez le dossier dans le dossier Bibliothèque de l’utilisateur.
  4. Désormais, il sera possible de sélectionner du texte dans Pages ou ailleurs, même s’il y a un saut de page là-dedans.

Pour sélectionner du texte, il suffit de positionner le point d’insertion au début du texte à sélectionner et appuyer sur Ctrl-Espace. Il faut naviguer jusqu’à la fin du texte à sélectionner et appuyer sur Ctrl-x-x et le texte entre les deux marqueurs sera sélectionné. Cette façon de faire fonctionne dans toutes les applications où on entre du texte.

Si cette Astuce ne fonctionne pas, vérifiez d'abord que le raccourci Ctrl-Espace n'est pas utilisé ailleurs !

Astuces


Comment partitionner un disque dur

Un problème courant est celui de partitionner un disque dur à l'aide de VoiceOver. Il s'agit d'un disque dur externe, ou, si l'on a démarré son Mac via le DVD d'installation, le disque dur interne. Voici donc comment procéder :

  1. Branchez le disque dur externe, ou démarrez le Mac à l'aide du DVD d'installation et précisez la langue d'installation.
  2. Lancez l'Utilitaire de disque.
  3. Sélectionnez le disque dur à partitionner dans le tableau à gauche.
  4. Cliquez sur l'onglet Partitionner.
  5. Naviguez jusqu'au champ Schéma de volume, et en-dessous, sélectionnez le nombre de partitions voulu dans le bouton de menu local.
  6. Naviguez vers le bas, à la zone de défilement. Interagissez avec celle-ci.
  7. En principe, il y a autant de zones "inconnues" dans ce tableau que de partitions dans le disque dur, séparées par des "horizontal diviseurs".
  8. Ramenez le curseur de la souris par VO-Cmd-F5, et cliquez avec VO-Maj-Espace.
  9. Cessez d'interagir avec le zone de défilement, naviguez une fois vers le haut (le bouton de menu local) et puis deux fois à droite. Vous arriverez au champ de texte pour le nom de la partition. Tapez le nom voulu (p. ex. Toto Time Machine).
  10. Naviguez deux fois vers le bas, au champ "Taille". Tapez le nombre de giga-octets désiré.

Répétez les étapes 5 à 9 pour chacune des partitions, en notant que la dernière contiendra toujours le solde des giga-octets après que les autres aient pris leur quota.
Finalement, cliquez sur le bouton Appliquer.

Bien sûr, si c'est le disque dur interne que vous venez de partitioner, procédéz à l'installation de Mac OS X.

Astuces


Faire une installation propre de Mac OS X 10.11 El Capitán ou macOS Sierra

Trop souvent, ayant fait une mise à jour de Mac OS X à partir du niveau existant vers la version ultérieure, on rencontre des problèmes inexplicables. Si tout autre ressort échoue, la seule solution qui reste est de faire une installation propre. Voici notre guide pas à pas pour effectuer cette tâche.
D'ailleurs, pour macOS Sierra, cette procédé nous semble indispensable.

Préparatifs !

Commencez, si nécessaire, par l'achat gratuit de Mac OS X 10.11 El Capitán ou macOS Sierra sur l'App Store, disponible dans le Menu Pomme. Le téléchargement aboutit en plaçant le fichier " Install OS X El Capitan " ou " Installer macOS Sierra " dans votre dossier Applications. S'il est lancé automatiquement, quittez l'Installateur de suite ! Puis procurez une clef USB d'une capacité minimale de 8 giga-octets ; on va en faire un outil d'installation comme suit :

  1. Ouvrez l’Utilitaire de disque.
  2. Branchez la clef USB à votre Mac.
  3. Sélectionnez la clef USB dans le tableau dans l’Utilitaire de Disque.
  4. Cliquez sur le bouton Effacer dans la Barre d'outils.
  5. Choisissez le schéma Table de partition GUID.
  6. Choisissez le format Mac OS X Étendu (Journalisé).
  7. Quant au nom de la clef, appelez-la “ Untitled ”.
  8. Enfin, cliquez sur Appliquer.

Commande Terminal

  1. Il faut simplement copier cette commande et la coller dans Terminal puis appuyer sur Retour :
    D'abord, la version El Capitán :
    sudo /Applications/Install\ OS\ X\ El\ Capitan.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/Untitled --applicationpath /Applications/Install\ OS\ X\ El\ Capitan.app --nointeraction

    Ensuite, la version Sierra :
    sudo /Applications/Install\ macOS\ Sierra.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/Untitled --applicationpath /Applications/Install\ macOS\ Sierra.app --nointeraction

    Vue que cette commande utilise l'attribut sudo vous aurez à taper votre mot de passe administrateur pour que le processus démarre.
  2. Une fois le processus en route, ceci s'affichera dans Terminal :
    Erasing Disk: 0%… 10%… 20%…100%…
    Copying installer files to disk…
    Copy complete.
    Making disk bootable…
    Copying boot files…
    Copy complete.
    Done.
  3. Ce processus peut prendre assez longtemps car il y a plusieurs giga-octets à copier. Laissez-le tranquille pour travailler.

À la fin vous aurez une clef qui s'appelle "Install OS X El Capitán ", ou bien "Install macOS Sierra ".

Ensuite, faites une sauvegarde totale de votre machine dans son état actuel. Bien sûr, en tant qu'utilisateur prudent, vous faites ça déjà à l'aide de Time Machine ! Mais sinon, il faut un disque dur externe d'une capacité égale ou supérieure à celui dans votre Mac, et un logiciel de sauvegarde. Nous conseillons Super Duper ou Carbon Copy Cloner.

Démarrage et lancement de l'installation

  1. Machine éteinte, insérez la clef USB. Gardez enfoncée la touche Option, puis appuyez sur le bouton Marche/Arrêt.
  2. Lorsque le Mac a démarré (une dizaine de secondes), lâchez la touche Option.
  3. Appuyez 2 fois sur Flèche droite, pour sélectionner la clef USB, et puis sur Retour. Le boot peut prendre 5 minutes, voire plus, en fonction de la vitesse de la clef.
    Nota: Si votre Mac ne possède pas de partition dite de Restauration, vous n'aurez qu'à appuyer une fois sur la Flèche droite !
  4. Tapez Cmd-F5 pour lancer VoiceOver. Bien sûr, la voix qu'on entend est Fred, en anglais américain.
  5. Interagir dans le Tableau des Langues et naviguez jusqu'à "Utiliser le français comme langue principale", énoncé très mal par Fred. Arrêtez d'interagir et naviguez à droite une fois. Entendez "Continuer, bouton". Faites VO-Espace dessus — et désormais Virginie prend la parole. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez changer de Fred à Virginie à l'aide du Rotor VoiceOver.
    Nota : Parfois il faut revenir à cet écran via le bouton Previous.
  6. La fenêtre suivante s'appelle "Utilitaires Mac OS X". Interagissez avec le tableau et sélectionnez "Utilitaire de disque", le 4ème élément. Cessez l'interaction et naviguez 1 fois à droite, jusqu'à "Continuer, bouton". VO-Espace dessus lance l'Utilitaire de disque.
    Si la fenêtre Utilitaires ne se présente pas, allez au menu Utilitaires et puis à Utilitaire de disque… Appuyez sur Retour.
  7. Interagissez avec le tableau des disques sélectionnés. Choisissez le DD interne (ou la partition qui a contenu Mac OS X), et cessez d'interagir. Naviguez 3 fois à droite au "tab" "Effacer", et puis cliquer dessus avec VO-Espace. Naviguez dans le panneau et vérifiez que le "pop-up button" est bien réglé sur "Mac OS Étendu, Journalisé". Encore 2 fois à droite, vous pouvez taper un nouveau nom pour ce disque. Nous conseillons fortement de remplacer "Macintosh HD" par quelque chose de plus unique, comme "DD Marie Air", par exemple.
  8. Si vous avez eu des problèmes de stabilité, etc., naviguez à droite jusqu'au bouton "Options de sécurité" et cliquez-le. Sur la boîte de dialogue qui s'ouvre, naviguez 2 fois à droite. Vous entendrez "0%". VO-Flèche basse donnera "Plus rapide, estompé". VO-Flèche basse encore explique ce qui va se passer. Remontez jusqu'à 0%, et déplacez le curseur de 0, sa position de défaut, à 33%, à l'aide de la flèche droite seule. Ainsi, le disque sera rempli de zéros binaires. Le texte en-dessous explique chaque choix de valeur de cet ascenseur. Faites VO-Fin et vous trouverez le bouton "OK", que vous cliquerez si c'est bien ce que vous voulez faire ; sinon, il y a un bouton "Annuler" à gauche.
    Si vous avez sélectionné une option autre que 0%, sachez que l'installation sera bien plus longue, mais risque de résoudre des problèmes inexplicables !
    Nota : L'effet final de ce choix n'est pas annoncé par VoiceOver.
  9. Naviguez à droite au bouton "Effacer", et cliquez-le. Il y aura une boîte de dialogue qui demande la confirmation de cette décision. Vous avez les choix "Annuler" ou "Effacer". Continuez en cliquant sur "Effacer"
  10. Une fois le formatage terminé, quittez l'Utilitaire à l'aide de Cmd-Q. Si rien ne se passe, c'est que le clavier est par défaut réglé sur "anglais américain" ; donc, tapez sur Cmd-A pour obtenir le Q !
  11. De retour dans la fenêtre "Utilitaires Mac OS X", interagissez avec le tableau et sélectionnez "Réinstaller Mac OS X", le seconde élément. Cessez l'interaction et naviguez 1 fois à droite, jusqu'à "Continuer, bouton". VO-Espace dessus lance l'installation, via un écran de confirmation, dans lequel il faut cliquer de nouveau sur "Continuer, bouton". Ensuite vient la Licence, dans laquelle il convient de cliquer sur OK, qui fera apparaître une boîte de dialogue ou il vaut mieux cliquer sur "Accepter" plutôt que "Refuser".
  12. Dans la fenêtre suivante, vous pouvez sélectionner le disque qui recevra l'installation. Par défaut, vous êtes en interaction avec un tableau qui affiche tous les disques possibles, y compris le disque source (estompé !). Il faut cliquer sur le disque voulu, et si l'installation est possible, le bouton "Continuer" à la fin de la fenêtre devient actif.
  13. Ayant cliqué sur "Continuer", une fenêtre d'installation s'ouvre, avec une barre de progression qui vous permet de suivre le pourcentage, et un affichage du temps restant estimé, qui est souvent peu fiable !
  14. À la fin de cette étape, le Mac redémarre tout seul. Une fenêtre Installation Mac OS X se présente. Vous pouvez de nouveau activer VoiceOver, qui mettra quelques secondes à se lancer. Maintenant survient la deuxième étape, plus longue, de l'installation. Vous pouvez suivre la progression de la même manière. Lorsque l'installation est terminée, vous entendrez "Redémarrer, bouton", mais même si vous ne faites rien, le redémarrage procède en 20 secondes.

Redémarrage, rechargement de données, et configuration de base

  1. Après le redémarrage… la voix Thomas annonce "Mac OS X" etc. Activez VoiceOver à l'aide de Cmd-F5. La première fenêtre propose un mappemonde et une liste de pays francophones. Sélectionnez le vôtre, ou si vous habitez un pays non répertorié, vous pouvez cliquer sur la case à cocher "Tout afficher" pour obtenir une liste de tous les pays du monde dans le tableau. Une fois le pays sélectionné, cliquez sur "Continuer".
  2. Dans la fenêtre suivante, sélectionnez le clavier qui vous convient (français ou français numérique). Nous conseillons fortement "français" dans un premier temps. Si vous préférez un autre clavier, bien sûr, il y a une case à cocher "Tout afficher" pour voir les autres.
  3. La fenêtre d'après permet de préciser la manière de connecter à l'Internet. Veuillez lire attentivement toute la fenêtre, car il y a plusieurs options en fonction du réseau en service, notamment un choix de réseau Wi-Fi.
  4. Ensuite vient la fameuse fenêtre "Transférer des données vers ce Mac". Ici vous pouvez connecter un disque dur externe, un disque Time Machine, un autre Mac, ou transférer des données à partir d'une autre machine, Mac ou PC, dans le même réseau. Faites le choix approprié dans le tableau, et le cas échéant, branchez le périphérique qui y correspond.
  5. La fenêtre suivante s'intitule "Sélectionnez la source" et affiche un tableau qui contient tous les supports capables de fournir des données. Une fois la source choisie, cliquez sur "Continuer". Dans la fenêtre suivante, "Transférer vos informations", vous pouvez préciser exactement les informations à charger : Utilisateurs, Applications, Réglages, et Autres fichiers et dossiers. À l'aide de la flèche droite, vous pouvez déployer les triangles d'expansion pour Utilisateurs, pour voir et choisir tous les dossiers personnels dans cette catégorie, et puis au niveau de chaque utilisateur, les dossiers individuels, comme Documents, Musique, etc. De même, la catégorie Réglages peut se déployer pour permettre le choix d'Ordinateur et/ou Réseau. Après le tableau, un champ affiche la taille des données sélectionnées.
    Nota : il faut interagir avec ce champ pour le lire correctement, car la virgule n'est pas prononcée.
  6. La fenêtre qui suit s'intitule FileVault Disk Encryption. Attention : La case Activer le chiffrement de disque FileVault est cochée par défaut. Il faut donc la décocher si vous ne voulez pas cette protection supplémentaire.
  7. Cliquez sur Continuer et patientez (plusieurs heures, éventuellement). La fenêtre prend le titre "Transfert de vos informations" et affiche les détails de la progression du transfert. Vous pouvez les suivre en navigant par-ci, par-là, mais la fenêtre n'est pas totalement accessible!
  8. À la fin du transfert, une fenêtre "Activer le service de localisation" s'affiche. Il y a une case à cocher, "Activer le service de localisation sur ce Mac". À vous de choisir, mais les informations recueillies sont essentielles pour certaines applications, et sont strictement protégées. Puis il y a un bouton "Continuer". C'est suivi par une fenêtre "Conditions générales". C'est le même genre de contrat qui fait prendre le pied aux avocats d'Apple. Cliquez sur Continuer. Encore il y a une boîte de dialogue de confirmation, "J'ai lu et j'accepte". Cliquez sur "Accepter".
  9. Les fenêtres suivantes dépendent des circonstances, p.ex. il y une qui peut s'afficher ou pas, qui s'intitule "Sélectionnez votre fuseau horaire". Il y a une case à cocher, "Régler le fuseau automatiquement en fonction du lieu actuel", qui peut s'avérer utile. Si la ville affichée plus bas ne convient pas, vous pouvez décocher cette case et taper le nom de votre ville dans la combo-box, ou sélectionner dans la liste fournie. Et puis il y a un bouton Continuer. Cliquez-le.
  10. La fenêtre d'après porte l'identifiant "S'enregistrer". Ici vous entrez l'adresse e-mail associé à votre Apple ID, ainsi que votre pays, département, canton, etc. Il y a également une case à cocher pour accepter qu'Apple vous envoie des informations. Encore, à vous de choisir. Mais si vous désirez, vous pouvez sauter cette étape en cliquant sur le bouton Ignorer.
    Nota : un bug semble forcer le clavier anglais américain ici.
  11. Finalement, il y a une fenêtre Merci. Elle comporte un seul bouton, "Commencer à utiliser votre Mac". Une fois cliqué dessus, vous arrivez à la fenêtre de login standard.
    Attention: au début de la première session, une fenêtre Identifiant Apple est affichée. Il se peut qu'il faut désactiver et réactiver VoiceOver pour y accéder. Tapez votre identifiant Apple et votre mot de passe — ou bien cliquez sur "Ignorer" si vous n'avez pas envie d'activer cette fonctionnalité. Néanmoins, c'est une bonne idée, vu que c'est cet identifiant qui permet les achats dans l'App Store et iTunes.

Bonne chance !

Astuces


Site construit sur un Mac, bien sûr!